Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
jeannefadosi

24 heures photo 2022 - 10 : hors de la fureur du monde

5 Mars 2022, 07:30am

Publié par Jeanne Fadosi

Difficile de continuer à faire des photos du quotidien encore épargné par les désastres de cette actualité délétère. Et d'autant plus nécessaire de s'imprégner de la beauté du monde que la nature peut nous offrir quand on la laisse tranquille.

Ce soir du dimanche 27 février 2022, au quatrième jour de la guerre d'invasion de l' Ukraine par la Russie, le col des Coteaux de Seine était désert et j'ai pu m'arrêter juste à temps pour capter le silence et la sérénité de ce moment où le soleil déclinant caresse pour quelques secondes encore le haut du donjon du château de La Roche Guyon.

Un donjon dominant la Seine entre Vernon et Mantes, non loin du confluent de l'Epte avec la Seine près de Giverny.

Un ciel sans nuage annonçant un gel en fin de nuit

Un ciel sans nuage annonçant un gel en fin de nuit

 

Des petits désagréments dérisoires, les bourgeons se pointent encore avec prudence, face au courage des femmes et des hommes sous le feu des armes.

Le donjon et ses châteaux successifs, forteresse imprenable en d'autres époques, avait encore des atouts puisque le général Rommel en fait le siège de son état-major à partir de février 1944.

Le donjon – Château de La Roche-Guyon (chateaudelarocheguyon.fr) construit à la fin du XIIe siècle par son seigneur, un des Guy de La Roche, à la demande de Philippe Auguste pour contrôler la frontière définie depuis  le traité de l'Epte de 911 entre le royaume de France et le duché anglo-normand rattaché à la couronne d'Angleterre.

Il fait son office avec le deuxième château fort troglodyte jusqu'au 20 juin 1419 où la châtelaine Dame Perrette capitule devant le Roi Henri V d'Angleterre après six mois de siège, alors que Rouen, Vernon et Mantes sont tombées en janvier et février 1419.

Château de La Roche-Guyon — Wikipédia (wikipedia.org)

Enguerrand de Monstrelet — Wikipédia (wikipedia.org), chroniqueur de la Guerre de Cent ans, souligna notamment la bravoure de Dame Perrette, châtelaine de La Roche Guyon en 1419 dans Les Chroniques de Monstrelet :
« Lors, lui dit le sire roi, si elle voulait pour elle et ses enfants qui estaient jeunes, lui prêter serment, il les laisserait, à elle et à sesdits enfants, ses meubles terres et seigneuries ; sinon il aurait sa place et ses biens ; mais elle, mue d'un noble courage, aima mieux perdre tout et s'en aller, dénuée de tous biens elle et ses enfants que de se mettre avec ses enfants ès mains des ennemis de ce royaume et de laisser son souverrain seigneur ; ainsi elle en partit et ses enfants dénuée de tous ses biens. »

Chateau de La Roche Guyon

Une résistance qui fait écho au courage des Ukrainiens et à la tragédie de l'exode des populations civiles. 

Une résistance qui fait écho au courage des Ukrainiens et à la tragédie de l'exode des populations civiles. 

Ceci est  sauf erreur de décompte mon 304e rendez-vous avec d'autres photoblogueurs participant à 24 heures photo ). Comme par le passé chez Amartia, leur liste en est épinglée sur le blog de Patricia Chemin de tables, de photos qui lui succède pour ce sympathique rendez-vous. 

Ces rendez-vous succèdent à mes 140 participations à la photo de la semaine pour Amartia.

Commenter cet article
C
très belle ta photo avec une lumière magique qui sublime encore le paysage<br /> un très bel instant de sérénité qu'il faut continuer à savoir apprécier<br /> bonne journée<br /> bisous<br /> patricia
Répondre
E
Ta photo reflète une douceur paisible qui apporte la paix à notre esprit tourmenté par le chaos de la guerre .<br /> Bon après midi Jeanne
Répondre
A
La nature heureusement nous montre qu'un renouveau est toujours possible !
Répondre
V
Très jolie photo d'un paysage clair et rosé avec un gel bien voyant sur le devant. Beau lever du jour.<br /> Bonne journée.
Répondre
J
De la sérénité nous en avons grand besoin avec l'actualité qui ne fait pas dans le rose.... merci, JB
Répondre
Q
Le quotidien là-bas est terrible... j'ai du mal à imaginer comment tout cela pourrait finir...<br /> J'espère que la raison prendra le pas sur la folie.
Répondre