Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
jeannefadosi

La photo de la semaine 2015 - 23

6 Juin 2015, 06:00am

Publié par Jeanne Fadosi

Ma photo de cette semaine, il va vous falloir faire travailler votre imagination.

J'allais de bon matin vers Paris en RER pour une journée depuis longtemps programmée avec une amie : visite de l'exposition Bonnard au Musée d'Orsay à l'ouverture, puis de celle de Jeanne Lanvin au Musée Galliera et pour terminer le Musée Marmottan avec La toilette naissance de l'intime.

En trait d'union de ces trois expositions, la femme prenant soin de son corps et le mettant en valeur.

Alors évidemment, j'ai souri intérieurement en observant dans mon champ de vision, à quelques mètres de moi, une jeune femme procédant à son maquillage matinal, rejointe à la station suivante par une autre jeune connaissance qui procéda illico de la même façon.

Alors oui, il va vous falloir de l'imagination car ... je n'ai pas osé prendre de photos. Le wagon n'était pas plein. J'aurais pu. C'est juste que je n'ai pas osé.

En lot de rattrapage, après une journée chaude mais relativement supportable, à mon étonnement sauf vers la fin, voilà comment s'est terminée la journée et la légende que j'ai jointe lorsque je les ai partagés en mms

17h30 Fin du grand beau temps ?

17h30 Fin du grand beau temps ?

18h30 Fin du grand beau temps !!!!

18h30 Fin du grand beau temps !!!!

La photo de la semaine 2015 - 23

Ceci est mon 128ème rendez-vous avec d'autres photoblogueurs pour la photo de la semaine

Comme d'habitude, les participants sont épingls avec la photo de la semaine d 'Amartia

Commenter cet article
J
j'aimerai m'évader encore...
bises Jeanne
Répondre
J
ce n'est pas ce que tu fais en allant par monts et par vaux ? ...
Je vais de moins en moins souvent à Paris et la chaleur annoncée de ce vendredi m'effrayait. Heureusement que l'essentiel se passait à l'intérieur
bises et belle semaine Josette
M
Il faut saisir le nuage à l'instant pile poil car ça change très vite. Tu as réussi un joli cumulonimbus très lumineux. Bonne soirée, bises
Répondre
J
Alors à ce moment-là, c'était le calme juste avant l'orage et l'air était immobile. J'ai eu tout mon temps pour faire ce cliché. Mais quand l'orage a éclaté, cela a été autre chose ...
bises et belle fin de semaine
Y
j'ai une passion pour les nuages et surtout ceux comme celui que tu a pris en photo. J'aime ces ventres rebondis et le contraste avec le gris/bleu. Superbe cette photo.
Bonne semaine Jeanne
Répondre
J
Ah les nuages, que de figures ils forment dans le ciel. Ceux-ci étaient d'un grand contraste mais en prenant la voiture je n'ai pas tardé à comprendre pourquoi
belle semaine Yvette
T
tu as du passer un bon moment dans ces expos
Répondre
J
très bons moments partagés. La date était fixée depuis longtemps et on ne choisit pas la météo. cela aurait pu être pire si l'orage était survenu plus tôt dans la journée
M
Bonsoir Jeanne,

J'ai sourir en te lisant car je n'ai jamais eu de maquillage dans mon sac, ni de brosse ou de peigne. Je m'arrangeais chez moi et c'était terminé. :)
J'aime tes deux photos: un instant de vie vololé au temps ou au temps. C'est selon. :)

Douce soirée à toi Jeanne . (Ici, qué calor. On aimerait bien un petit orage)
Bises
;)
Répondre
J
l'orage a plus que rafraîchi l'atmosphère les jours suivants on se serait cru en automne.
Je n'ai jamais eu la patience de me maquiller. Heureusement que ce n'était pas obligatoire dans mon métier. Mais les trajets passés dans les transports en commun pour aller et revenir du travail sont si longs, je comprends qu'on optimise son temps comme on le peut. Encore faut-il avoir une place assise
bises et belle fin de semaine
M
Tu as dû passer un superbe moment avec ces expositions, je t'envie et comme toi parfois il y a des photos cocasses que je m'abstiens de prendre!
Répondre
J
j'aurais eu le sentiment d'être indiscrète
M
Je préfère de loin voir tes photos de ciel et de pluie, ça me rafraîchi un peu.
Et puis, avec le mot évasion, on peut aussi faire marcher son imagination.
Bises Jeanne.
Belle soirée
Répondre
J
je trouve ce nom bizarre pour un parking où l'on laisse sa voiture le plus souvent pour un trajet en RER qui conduit au boulot ...
B
En voyant la première photo j'ai pensé: Jeanne s'évade dans les nuages après une magnifique journée
puis j'ai lu et compris que les nuages pleuraient mais lot de consolation les fleurs sont arrosées
Bonne semaine
Répondre
J
sourires ... c'était sur le chemin du retour, après escapade en expos
belle semaine
D
J'espère que tu as vu de belles expos!
Bonne semaine
bises
Répondre
J
ah oui c'était très intéressant. La chaleur ne nous a pas permis de profiter des jardins. Tant pis
bises et belle semaine
E
"évasion" un mot qui en dit long surtout cette semaine où la chaleur a envahi la capitale...
Bon dimanche.
Evelyne
Répondre
J
la "chaleur" n'a pas duré longtemps. J'aime bien ce nom en effet "évasion", je ne sais pas s'il fait rêvé les habitants de ce quartier
G
Jolie manière de tourner la difficulté! Mais c'est une scène familière que ce maquillage à la sauvette, facile de l'imaginer!
Répondre
J
jolie scène en effet sans chichis et maquillage réussi, naturel et avec naturel
C
Bonjour Jeanne
Il n'est pas rare de voir ces femmes refaire ou faire leur maquilllage dans le RER
Par contre le fait d'aller voir ces expositions étaient sans doute un appel pour que tu vois ces jeunes femmes que tu n'aurais peut être pas vu autrement ...sourires
Quant à ta méteo ..pas de surprise , surtout après avor vu ces gros nuages !!
Bonne journée
Bises
Répondre
J
je ne prends pas souvent le RER encore moins si tôt. Le but de mon aller à Paris m'a évidemment rendue encore plus attentive à cette scène. Elles étaient en plein dans ma ligne de mire si je puis dire et il m'aurait été difficile de ne pas les voir.
J
Coucou Jeanne... hier chez nous orage de grêles commencé à vers 16... et tornade dans un coin de mon entité... dégâts dus au chute d'arbres ! Une première chaude journée et hop... ça craque... je souris aux dames coquettes... ;-) bises de jill
Répondre
J
elles faisaient cela sans étalage comme si elles étaient encore dans leur salle de bains. Un spectacle rafraîchissant. D'ailleurs, il fallait qu'elles aient la main sûre pour réussir un maquillage naturel en amortissant les secousses du train ...