Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
jeannefadosi

24 heures photo 2020 - 12 : premier printemps de confinement

21 Mars 2020, 07:00am

Publié par Jeanne Fadosi

Un deux en un car j'ai une fois de plus manqué le nid des mots préoccupée par des contingences plus pragmatiques ...

L'hiver et même l'automne fait de la résistance comme en témoignent ces curieux oiseaux sur la branche ... mais non, c'est un groupe de noisettes étonnamment restées accrochées alors que les tempêtes ont essoré les chatons parus bien trop tôt dès janvier.

Et pour le sourire du printemps vous tolérerez que je propose un autre cliché pris le 19 mars : une des fleurs du pêcher qui avoisine le coudrier.

Sans oublier une autre entorse aux consignes pour marquer l'actualité, des photos de ce vendredi de printemps, deux photos reçues sur mon portable

24 heures photo 2020 - 12 : premier printemps de confinement
24 heures photo 2020 - 12 : premier printemps de confinement
vu vendredi 19 mars à l'entrée de notre supermarché

vu vendredi 19 mars à l'entrée de notre supermarché

confinement jour J2 ou J3 je ne sais déjà plus

confinement jour J2 ou J3 je ne sais déjà plus

Et pour faire suite à ma dernière évocation de mon billet précédent (il y a 2 semaines) et ne pas les oublier

Ceci est  sauf erreur de décompte mon deux-cent-douzième rendez-vous avec d'autres photoblogueurs participant à 24 heures photo ). Comme par le passé chez Amartia, leur liste en est épinglée sur le blog de Patricia Chemin de tables, de photos qui lui succède pour ce sympathique rendez-vous. 

Ces rendez-vous succèdent à mes 140 participations à la photo de la semaine pour Amartia.

Commenter cet article
Q
Le confinement n'est pas le même pour tous... comment font ceux qui n'ont pas de logis ?<br /> Pensées pour tous, et merci pour ces images partagées.<br /> Passe une douce soirée.
Répondre
J
oui, j'entendais ce matin une responsable d'association d'aide extrêmement préoccupée par le sort de ces personnes qui ne peuvent même plus accéder à ce qui leur permettait juste de survivre et qui ne comprennent pas toujours ce qui se passe en plus.
M
Merci pour tes très belles photos de fleurs qui vont égayer ma journée de confinée. Bon weekend et bisous
Répondre
J
C'est vrai que vous n'allez même pas pouvoir profiter de la plage. Mais il faut ce qu'il faut. Ma fille qui vit à Paris et à des ami(e) qui sont soignants à l'hôpital me faisait état hier de la gravité sanitaire sur Paris déjà. La contagion se répand à grande vitesse (j'ai une amie de la Rochelle qui connait directement un jeune de 20 ans étudiant et à l'hygiène de vie saine qui est malade : il était aller jouer au basket avec des potes le weekend dernier). Ne pas prendre cela comme une punition mais comme des mesures élémentaires de précaution (on n'en est plus à la prévention et je ne polémiquerai pas sur ce qui aurait dû ou pu être fait, la situation est ce qu'elle est). Difficile aussi de faire entendre de ne pas non plus basculer dans une inquiétude bien compréhensible mais qui plombe le moral et les défenses immunitaires dont on va avoir grand besoin. Je prends tout cela avec fatalisme et sans épuiser mon énergie à ruer dans les brancards. Bon weekend aussi bises
J
Printemps dramatique pour tous et plus encore pour les SDF... le printemps lui fait ce qu'il a faire, sans souci du Covid... il refleurit et nous nous nous fanons en confinement... sorties d'exceptions, avec quelques souplesses pour les aînés... qui ne doivent pas traîner au lit !!
Répondre
J
ne pas prendre ce confinement comme une punition. Il est absolument nécessaire. voir ma réponse à Martine Martin.<br /> pour toi Jill, tu as peut-être des chances d'être immunisée, va savoir ... même si on t'a trouvé un autre méchant crobe.<br /> et tu as raison pour la discipline de vie. continuons à nous lever nous laver nous habiller, vivre