Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
jeannefadosi

24 heures photo 2017 - 51 : c'était Noël

30 Décembre 2017, 07:00am

Publié par Jeanne Fadosi

Si chaque année je fais une crèche, j'ai dit pourquoi dans d'autres billets : Clic ---> ; clic ---> et clic --->

Si chaque année je fais une crèche, c'est pour la belle légende qui a fait fixation ici mais que l'on retrouve dans toute l'oralité des légendes du monde, un nouveau-né, des parents, ou plus souvent une mère ou encore un nouveau né abandonné sous le porche d'un lieu de culte ou d'un couvent quand ce n'est pas dans une poubelle de nos sociétés d'abondance et de replis.

Les mêmes thèmes s'y retrouvent souvent. Les mêmes espérances d'accueil aussi.

Sur notre minuscule planète où des humains ont oublié de penser avec leur coeur et même leur raison.

24 heures photo 2017 - 51 : c'était Noël

"j'aime voir dans l'image de la Vierge à l'enfant, Isis portant Horus ou la PachaMama, la terre mère une époque où les cultes matriarcaux étaient la cohésion des tribus et des familles avant que les images masculines de dieu soient garantes des lois, des propriétés, agressives et intolérantes."

Pierre Fassbind, extrait de son commentaire sur Pourquoi une crèche ?

"L'amour est patient, mais les humains ne sont pas des dieux et quelquefois ils se lassent."

"oui l'esprit de noël il le faudrait chaque jour. et oui, c'est bien plus facile à dire qu'à faire.
J'ai des réserves vis à vis de cette notion de "pardon", je lui préfère celui d'"apaisement" (pris au pied de la lettre)"

quelques unes de mes réponses sous ce même billet

Ceci est  sauf erreur de décompte mon centième-quinzième rendez-vous avec d'autres photoblogueurs participant à 24 heures photo et là j'en suis sûre le dernier de l'année 2017. Comme par le passé chez Amartia, leur liste en est épinglée sur le blog de Patricia Chemin de tables, de photos qui lui succède pour ce sympathique rendez-vous

Ces rendez-vous succèdent à mes 140 participations à la photo de la semaine pour Amartia.

Et aussi pour Entre ombre et lumière, car Noël, du moins en Europe, au IVe siècle de notre ère, a été fixé au 25 décembre expressément pour remplacer la fête du solstice et de la lumière quand celle-ci grignote des secondes puis des minutes à l'ombre et à la nuit, qui perdurait au grand dam des hiérarchies religieuses du moment.

 

Commenter cet article
Q
J'aime les crèches, et ce n'est pas parce que je suis catholique.<br /> La tienne est très belle.<br /> Bonne et heureuse fin d'année, Jeanne, et tous mes voeux pour la prochaine.<br /> Je sais que tous ne la vivront pas de la même façon, que certains resteront dans la peine, mais je rêve d'un monde différent, plus attentif, plus humain.<br /> Bises et douce soirée.
Répondre
F
Belle crèche avec même la présence du Père Noël. Tous mes vœux pour une nouvelle année excellente. Bises
Répondre
M
Peut-être faisons nous des crèches comme nous faisons des enfants, sachant bien que le monde est difficile mais espérant que leur vie en vaudra pourtant la peine.<br /> Heureusement il y a toujours la petite flamme de l'espoir qui brûle dans le coeur de la plupart des hommes.<br /> Bonne fin d'année Jeanne!<br /> Bisous
Répondre
J
Les crèches sont comme des tableaux, bien différentes selon les pays... un nouveau-né se doit d'être accueilli, même dans la pauvreté, mais de nos jours encore des abandons se font... hélas !! Merci Jeanne, bises
Répondre