Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannefadosi

Ciels entre ombre et lumière (2) Combats pour la vie

3 Août 2016, 10:00am

Publié par Jeanne Fadosi

Pour cette première quinzaine du mois d'août, Entre ombre et lumière  :

" Le ciel n'est jamais ni bouleversé ni écrasé, quel que soit l'amoncellement des nuages "

Combats pour la vie

Le journal Le Monde a initié le 1er août la publication d'une série de 27 reportages de Mattéo Maillard à la rencontre des femmes du Sahel, intitulée "Un combat pour la vie".

Je l'ai découvert avec le 2e reportage. Je n'ose écrire  "épisode" comme le Monde le fait, sans doute pour des raisons d'accroche, cédant ainsi aux sirènes du dictat de la communication.

Heureusement je n'ai découvert ce mot qu'à la fin, après avoir pris connaissance du corps de l'article,bien ancré dans la réalité de ce documentaire qui n'a du roman feuilleton que le tragique des situations et le courage des personnes.

Même que j'ai la folle envie de le partager avec mes lecteurs dans le fol espoir de faire savoir, de faire comprendre, de ...

Il n'y a pas de lien avec le sujet de la quinzaine ?

Oh que si ! 

Si l'on prend la peine de lire l'article que je mets en lien, on se rend assez vite compte que "ça lui est tombé dessus" et cela me ramène dans mes années d'enseignante où j'ai eu en classe des adolescentes, jeunes mères, et ignorant tout du fonctionnement de leurs corps. Je suis sûre que cela rappelera des souvenirs à d'autres.

Oui, "le ciel semble lui être tombé sur la tête" à cette ingénue (au sens strict sans intention péjorative) tombée des nues et "tombée enceinte".

Oui, l'amoncellement des nuages est sans fin, là où elle vit. Mais pas que ....

Avec plus ou moins de difficultés, plus ou moins de rejet, partout dans le monde. Encore aujourd'hui.

"Le ciel n'est jamais ni bouleversé ni écrasé ..."

Et  la jeune mère, presqu'une enfant, nous donne une magnifique leçon d'espoir et de résilience en refusant de se laisser enfermer dans un déterminisme qui aurait dû la rattraper, en ne se précipitant pas dans le mariage, en voulant continuer ses études, en faisant des projets d'avenir, en s'engageant pour sensibiliser d'autres adolescentes sur les grossesses précoces et la contraception. 

Commenter cet article

Quichottine 03/08/2016 13:29

Elle a raison de s'engager... il y a tant à faire.
A cet âge, on n'est plus tout à fait une enfant, mais pour autant le rôle de maman est bien trop lourd à porter.
Je suis d'accord avec toi, ce serait pire si rien n'était fait.
Je vois avec désolation des retours en arrière ici ou là qui n'annoncent rien de bon.
Passe une douce journée. Bises.

Jeanne Fadosi 03/08/2016 17:15

oui je suis d'accord avec toi. Ici dans certaines villes les misères que l'on fait aux centres de planning familial par exemple et au niveau de l'Etat la diminution des subventions et au cas par cas la relégation de certaines spécialités dans les locaux vieux et encombrés qui échappent aux travaux de rénovation ... Il y aurait tant à dire en effet..

jill bill 03/08/2016 12:38

Pas la première ado ni la dernière, comme tu dis, ignorer le fonctionnement de son corps... certes à éviter, mais parfois... bref une drôle de surprise tout de même que la grossesse à cet âge.... merci, bises

Jeanne Fadosi 03/08/2016 12:47

certes mais ce n'est pas une raison pour baisser les bras. informer, éduquer, permettre que cela se produise de moins en moins ... c'est toujours à recommencer certes, un puits sans fond. Mais ce serait pire si rien n'était fait.