Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannefadosi

Chicken Run or not ?

24 Juin 2016, 09:30am

Publié par Jeanne Fadosi

Toujours dans la série illustrer une chanson, formule qui plait Entre ombre et lumière, voici cette semaine Poulailler's song, de Alain Souchong

Vous souvenez-vous de ce film d'animation de l'an 2000 qui avait enchanté petits et grands, tant par sa nouveauté que par son sujet, Chiken Run

Cela se passait en Angleterre en 1950, dans une ferme où le poulailler ne ressemblait pas encore tout à fait à l'univers concentrationnaire qui s'est accéléré vers la fin du XXe siècle et le début du XXIe.

En ce lendemain de référendum où une petite majorité de britanniques a opté pour la sortie de l'Union Européenne, je doute fort qu'ils aient été motivés par le bien-être des poules. Mais en toute honnêteté, je reconnais le rôle des associations de défense animale britanniques dans la directive européenne relative aux conditions d'élevage des volailles d'élevage et des poules pondeuse. Une directive de 1999 tout de même, qu'il a fallu plus de 12 ans aux pays à faire entrer dans leur droit. Et je ne parle pas de son application !

Inutile de vous préciser que je n'ai pas pris ces photos, ni même eu l'occasion de les vérifier. Je les ai glané sur Internet, mis le plus souvent en lumière par une association dont je prend les dénonciations avec des pincettes. J'aimerais bien de leur part une véritable neutralité dans le choix de leurs cibles en ce qui concerne les animaux, et j'aimerais bien aussi la même indignation en ce qui concerne la maltraitance des humaisn au travail (ou sans travail)

Chicken Run or not ?
Chicken Run or not ?
Chicken Run or not ?
Chicken Run or not ?

Si vous voulez en savoir plus ...

Commenter cet article

nathie01300 26/06/2016 01:02

Merci pour cette réflexion sur la maltraitance.
J'ai eu l'occasion de voir une " batterie " de poules. C'est dur de voir toutes ces poules serrées les unes contre les autres. Cette impression qu'elles vont étouffer.
Pour certains humains, c'est sûrement un peu pareil. Dans notre travail avec les personnes âgées, nous combattons la maltraitance et prônons la bientraitance. Ouf, il était temps de réagir et de réfléchir.
Bises et bonne nuit.

Nadine T. de la Fayourude 25/06/2016 17:39

Je suis de ton avis Jeanne , je pense que l'on peut nourrir plus intelligemment , quand je vois le gaspillage et les tonnes de viandes que l'on gaspille dans les commerces de grande distribution , d’ailleurs , tout est parti un peu de là , la quantité ,toujours plus ...Il faut du choix , et tant pis pour le reste ...Oui ta photo le montre bien ....
Belle fin d'après midi Jeanne !

Quichottine 24/06/2016 13:12

Hélas, j'aime la viande aussi... mais j'en mange de moins en moins.
J'ai horreur du gaspillage... alors, a-t-on vraiment besoin de ces élevages intensifs ?
Tu as déjà répondu...

Martine 85 24/06/2016 11:57

Je n'achète que des poulets fermier élevés en plein air beaucoup plus chers mais meilleurs et ici en Vendée il y en a beaucoup. Nous sommes très près de Challans réputé pour ces volailles. Bon week-end

Jeanne Fadosi 24/06/2016 12:16

l'avantage d'habiter presque à la campagne

jill bill 24/06/2016 11:35

Eh oui Jeanne, l'élevage intensif, pas une vie pour cette faune-là... faut nourrir 7 milliards d'humains, pas tous dorés sur tranche, hélas... merci, bises

Jeanne Fadosi 24/06/2016 11:41

tu réagis toujours au quart de tour Jill. Je ne suis pas convaincue que pour nourrir 7 milliards d'humains, il faille se comporter ainsi, et je ne suis pas convaincue davantage que ce soit économiquement efficace et encore moins pertinent. Sans être végétarienne, j'aime la viande on ne se refait pas) je suis ahurie des quantités qui sont inutilement absorbées tout autant que de ce qui est gaspillé. bises