Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannefadosi

Linge de maison d'antan : du blanc pour le trousseau

12 Janvier 2016, 09:00am

Publié par Jeanne Fadosi

Linge de maison est le thème de la semaine Entre ombre et lumière. C'est que, même si les soldes sont le premier sujet de celles et ceux qui aiment bien parler chiffons en ce premier mois de l'année, c'est aussi la saison du blanc, une tradition qui n'a rien de populaire mais qui est l'une des premières expressions du marketing moderne. Une innovation commerciale du créateur du Bon Marché, Aristide Boucicault, pour remplir les rayons vidés après les fêtes de noël.

A l'époque, le linge de maison, destiné à bouillir lors de la lessive, était traditionnellement blanc.

Ce n'est que bien plus tard que les draps et les serviettes de toilette ou les nappes et serviettes de table prendront des couleurs.

Mais la plupart du temps, les pièces du trousseau étaient patiemment confectionnés par les jeunes filles lors des longues veillées d'hiver.

détail d'une taie d'oreiller

détail d'une taie d'oreiller

taie d'oreiller en métis à parement au crochet et plis faits main (dimension 70cmx70cm)

taie d'oreiller en métis à parement au crochet et plis faits main (dimension 70cmx70cm)

Commenter cet article

flipperine 12/01/2016 13:31

et il était beau ce linge bien brodé

emma 12/01/2016 10:17

des festons et des jours, des jours et des jours de patience, il n'y avait pas la télé, amidonnés pour la fierté des repasseuses...

Josette 12/01/2016 09:56

j'ai encore le "trousseau" préparé par ma maman... j'avoue utiliser des draps plus facile d'entretien !

Jeanne Fadosi 12/01/2016 10:09

alors là oui pour ce qui est des draps et puis les draps de lin étaient doux mais semblaient froids, agréables en été mais pas en hiver et les draps et métis pouvaient être rugueux et dans tous les cas, une fois mouillés ils pèsent des tonnes. Ne pas les dire inusables mais je me souviens de ma tante qui, pour les prolonger, les coupaient dans le sens de la longueur et cousait extérieur contre extérieur. Dans un deuxième temps ils devenaient torchons.

jill bill 12/01/2016 09:07

Eh oui un temps qui n'est plus, déjà le blanc a cédé sa place aux couleurs et qui brode encore un trousseau... merci, bises de JB