Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannefadosi

24 heures photo 2015 - 46

14 Novembre 2015, 07:00am

Publié par Jeanne Fadosi

En cette semaine de souvenir, j'aurais pu mettre en ligne la montée du drapeau au monument aux morts le 11 novembre.

En cette semaine printanière, j'aurais pu montrer le flamboiement d'un ciel crépusculaire.

C'est un son mélodieux, des vocalises, que j'ai cherché à localiser avec mon zoom, là-bas, dans le cognassier. J'ose espérer que ces tourtereaux n'auront pas l'imprudence de faire des petits avant l'hiver.

Je n'ai appris que ce matin au réveil les événements qui se sont déroulés à Paris hier soir. Rien de ma télévision où je regardais une émission tendre sur Henri Salvador n'a suinté de cette tragédie.

Alors ce matin je reprends cet article programmé à l'avance et je décroche ma photo de la semaine qui me parait tellement dérisoire.

Et je pense à tous les innocents de par le monde, et particulièrement dans les pays que fuient ceux à qui l'on ferme toujours plus nos frontières, et qui tombent tous les jours sous les attentats et les tirs des snipers.

24 heures photo 2015 - 46

Je décroche aussi la jolie vignette de 24 heures photo, juste pour des raisons de mise en page sur mon blog dont le caractère joyeux est à mettre en berne

Ceci est mon onzième rendez-vous avec d'autres photoblogueurs participant à 24 heures photo.

et comme par le passé chez Amartia, leur liste en est maintenant épinglée sur le blog de Patricia Chemin de tables, de photos qui s'est proposée pour prendre la relève de ce sympathique rendez-vous

Ces rendez-vous succèdent à mes 140 participations à la photo de la semaine pour Amartia.

Commenter cet article

danièle.b 14/11/2015 13:40

nous sommes tous émus et choqués par ce qui vient de se passer chez nous,
après le deuil que va t'il se passer?
danièle

nathie01300 14/11/2015 13:32

Nos petits bonheurs, aussi futiles soient-il, sont le meilleur rempart face aux horreurs qui nous sont imposées. Refusons de capituler devant ces barbares que rien n'arrête.
Bises.

dam72 14/11/2015 12:47

Eh bien j'ai laissé ma photo qui était prévue ça n'empêche pas que je suis outrée et triste j'ai rajouté une pensée pour les victimes et leur famille c'est atroce mais il faudrait arrêter e faire rentrer n'importe qui dans notre pays!
Bises

Jeanne Fadosi 01/12/2015 11:05

j'ai mis longtemps, désolée dam72. Je ne savais pas comment répondre à ton commentaire dans l'émotion. Ta peur, je la comprend. Mais elle me désole. La pire des choses, qui plus est inefficace, serait le repli sur soi. Et si la tentation des amalgames est grande et entretenue par certains, il faut y résister le plus possible. Je laisse à mon billet 24 heures photo - 48 les citations que j'ai mises en exergue.
belle semaine

jill bill 14/11/2015 08:55

Pareil Jeanne, ce matin tôt... no comment, car on ne trouve les mots !! Merci.... bises

François Le Niçois 14/11/2015 08:24

Superbes coings

Jeanne Fadosi 14/11/2015 10:47

oui Jill, partagée entre l'effroi, le soulagement un peu égoïste des nouvelles rassurantes de mes enfants, l'agacement de certaines réflexions entendues au téléphone. Je peux maintenant compléter par l'image qu'a trouvé domi sur le blog des Croqueurs de mots. Il résume bien ce que j'aurais aimé pouvoir dire et ou entendre et que j'aimerais continuer à entendre et lire

Jeanne Fadosi 14/11/2015 10:43

désolé pour les coings et les petits oiseaux François mais l'actualité m'a conduit à décrocher cette photo somme toute bien futile
Depuis, j'ai glané sur la Toile ce fly qui me semble bien résumer ma pensée et mon émotion