Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannefadosi

24 heures photo 2015 - 41

10 Octobre 2015, 06:00am

Publié par Jeanne Fadosi

Les semaines se suivent avec leur lot de surprises dans ma campagne aux lisières du Vexin français non loin du Vexin normand longtemps resté hors de France.

J'avais aperçu la masse de poils en allant au marché et je pensais plus à un renard qu'à cet animal qui m'a donné du fil à retordre pour exhumer de ma mémoire son nom (bien connu pourtant). Son museau caractéristique ne fait aucun doute pourtant.

Si vous ne devinez pas CLIC

trouvé mort non loin de ma petite route de campagne samedi 3 octobre 2015
trouvé mort non loin de ma petite route de campagne samedi 3 octobre 2015

trouvé mort non loin de ma petite route de campagne samedi 3 octobre 2015

24 heures photo 2015 - 41

Ceci est mon sixième rendez-vous avec d'autres photoblogueurs participant à 24 heures photo.

et comme par le passé chez Amartia, leur liste en est maintenant épinglée sur le blog de Patricia Chemin de tables, de photos qui s'est proposée pour prendre la relève de ce sympathique rendez-vous

Ces rendez-vous succèdent à mes 140 participations à la photo de la semaine pour Amartia.

Commenter cet article

Oxygéne 12/10/2015 14:27

Coucou Jeanne,

Je ne peux que reconnaître ce petit animal car il y avait un blaireau empaillé sur le buffet chez mes grands-parents... Il est vrai qu'il vaut mieux les voir vivants mais je pense qu'il n'est pas fréquent d'en croiser. Pour ma part, je n'en ai vu un qu'une seule fois. Alors qu'il faisait nuit. le petit animal a traversé la rue et disparu dans un talus...
Bises à toi Jeanne et belle semaine :-)

Frieda 11/10/2015 16:47

Il s'est aventuré trop près ce petit animal
Bon dimanche
Frieda

iris 11/10/2015 13:12

je ne sais pas ou est parti mon com

iris 11/10/2015 13:11

c'est un blaireau
souvent detester par les chasseurs car ils font d'énormes terrier en plein champs
mais c'est un animal très gentil et pacifique
ils circulent la nuit
et ils traversent les routes sans regarder ni à droite ni à gauche
bonne journée

emma 11/10/2015 10:23

pauvre blaireau, de si belles rayures

chemindetables 10/10/2015 22:39

je connais les blaireaux il y en a par chez moi aussi
c'est joli mais souvent ça fait beaucoup de dégâts
bisous
patricia

Mireille 10/10/2015 18:20

Il a aussi peut-être était touché par un voiture et il est venu finir sa vie dans ce champs.
Il y a longtemps dans notre jardin, c'était un porc-épic que nous avion retrouvé mort, ta photo m'y a fait repenser.
Bisous Jeanne
Belle fin de journée

botta danièle 10/10/2015 14:46

pauvre blaireau peut-être tué par un chasseur, toujours triste de retrouver des animaux morts
bonne journée
danièle

trousse cadette 10/10/2015 11:44

un blaireau !!! je ne connais que ceux des salles de bains !

Jeanne Fadosi 10/10/2015 14:09

c'est qu'il n'y a pas encore si longtemps (une cinquantaine d'années) les blaireaux à barbe étaient faits en poils de blaireau

dam72 10/10/2015 11:38

Sympa ta photo de ce blaireau!
Bonne semaine
bises

Jeanne Fadosi 10/10/2015 14:11

C'était insolite et à un endroit où j'ai pu me garer. Par contre pas sympa pour le blaireau qui était mort et peut-être déconvenue s'il a été tiré par erreur par un chasseur

François Le Niçois 10/10/2015 08:26

Très sympathique ce blaireau qui te rend visite.

Jeanne Fadosi 10/10/2015 14:12

Juste sur mon trajet pour aller au marché (du moins dans le champ qui borde la route. Le pauvre était mort et bien mort

Lilou 10/10/2015 07:10

Super et bon réflexes pour prendre la photo... c'est pratique les portables qui servent finalement plus à faire tout en tas de chose et le moins à téléphoner.... Je pensais au putois mais le blaireau c'est pas mal. Il vit souvent en compagnie des renards dont il partage le même terrier.
avec le sourire

Jeanne Fadosi 10/10/2015 14:14

c'est un pis aller que les mobiles mais l'image s'y est beaucoup améliorée depuis les débuts des apn intégrés. Encore faut-il avoir la place de se garer et c'est rarement le cas. J'avais pensé aussi au putois et impossible de me dégager de cette idée