Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
jeannefadosi

24 heures photo 2015 - 36

5 Septembre 2015, 06:00am

Publié par Jeanne Fadosi

Cette rubrique succède à celle de la photo de la semaine dont c'était la dernière samedi dernier

Bon d'accord, j'ai pris cette photo samedi dernier comme il m'arrivait souvent de le faire en prévision de ma participation pour Amartia.

J'en profite pour lui dire un grand merci pour ce rendez-vous sympathique du samedi découvert grâce à oxygène.

Et un grand merci aussi à Patricia de prendre joyeusement la relève et qui fait bien de préciser

PHOTO AU SINGULIER prise dans la semaine et par soi-même.

Promis je vais essayer de respecter le singulier. Quant aux photos, elles sont le plus souvent de moi ou prises par quelqu'un que je connais bien. Même s'il m'est arrivé (très rarement) de faire une entorse à cette consigne

Abbaye de Jumièges (France, Seine maritime) chapiteau roman à l'oiseau XIe siècle

Abbaye de Jumièges (France, Seine maritime) chapiteau roman à l'oiseau XIe siècle

Cet oiseau taillé nous a donné du fil à retordre pour le découvrir, l'indication sur le plan étant aproximative. Il faut dire aussi qu'il était en plein contre jour à l'heure où nous visitions ces ruines. J'ai donc pris la photo à l'aveugle, en me servant du dépliant explicatif comme pare-soleil. Le premier cliché était trop mal cadré. J'ai gardé le deuxième dont j'ai amélioré le contraste et la netteté.

Les ruines de l'abbaye de Jumièges ont été plébicitées par les auteurs romantiques du XIXe siècle comme "la plus belle ruine de France". Ceux-ci l'ont probablement sauvé du dépeçage total et définitif qu'ont connu de nombreux bâtiments d'ancien régime car après la Révolution, l'abbaye a été vendue et transformée en carrière de pierres. L'abbaye a aussi (grâce ou à cause des mêmes romantiques selon ce qu'on pense des restaurations) échappé à l'ardeur rebâtisseuse de Viollet-Leduc (à qui l'on doit entre autres la restauration du Mont-saint Michel et de la cité de Carcassonne)

Les bâtisseurs qui avaient reconstruit et prolongé l'abbaye au XIIIe siècle ont incorporé ce morceau de chapiteau du XIe siècle, donc de facture romane, dans un pilier gothique.

J'ai choisi cette photo qui fait écho à une image mentale que je n'ai pas pu photographier :

l'arrivée en vol majestueux d'un jeune rapace (faucon, épervier ? je ne sais pas les reconnaitre l'un de l'autre) sur un poteau alors que j'étais au volant sur une petite route de campagne. Je n'ai pas tout de suite fait le rapprochement, mais je vous assure qu'il ressemblait à celui de Jumièges !

24 heures photo 2015 - 36

Ceci est mon premier rendez-vous avec d'autres photoblogueurs participant à 24 heures photo.

et comme par le passé chez Amartia, leur liste en est maintenant épinglée sur le blog de Patricia Chemin de tables, de photos qui s'est proposée pour prendre la relève de ce sympathique rendez-vous

Il succède à mes 140 participations à la photo de la semaine pour Amartia.

Commenter cet article

François Le Niçois 07/09/2015 22:15

Très bel oiseau pour ce premier nouveau rendez-vous. Merci pour les explications historiques et littéraires.

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:12

Ce sont des ruines peut-être plus connues des touristes étrangers que des vacanciers français. La visite est guidée mais nous préférions aller à notre rythme, d'où nos tatonnements

botta danièle 05/09/2015 22:37

je ne connais pas cette abbaye, il y a des milliers de trésors à découvrir dans notre belle France
belle soirée et bon weekend

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:13

en France et partout dans le monde.

Nadine T. De la Fayourude 05/09/2015 21:36

Une belle sculpture !
Bonne soirée Jeanne !

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:14

oui en effet. la seule je crois de l'époque romane qui ait été préservée de la destruction

trousse cadette 05/09/2015 18:26

je ne connais pas cette abaye, c'est une jolie sculpture

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:15

elle se trouve dans une boucle de la Seine entre Rouen et Le Havre, une région superbe à découvrir en voiture, en vélo ou à pied

Mireille 05/09/2015 14:57

Je la trouve très réussie et très symbolique par rapport à cette image mentale.
Il y a beaucoup de trésors à découvrir encore et encore dans notre fabuleux patrimoine.
Bises Jeanne
Belle journée

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:16

Oui, il y a peu de rapaces chez nous, ils sont trop malmenés par nos pratiques modernes

emma 05/09/2015 14:23

eh merci pour cette belle découverte !!! (serais tu voyante ?

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:18

sourires ... au sens premier de qui voit et sait voir oui même si ma vue devient plus déficiente.
Pour le reste, je ne suis ni prophète ni devin ... juste peut-être un peu moins sourde à ce qui nous relie tous à la chaîne des vivants et des cycles de vie.

Josette 05/09/2015 14:08

bravo ce n'est pas toujours simple les photos de chapiteaux !
je ne suis pas si sévère avec Violet Leduc avec Mérimée ils ont su préserver même si les restaurations ne sont plus du goût actuel

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:20

Là c'était au jugé car la lumière m'empêchait de voir l'image à l'écran et sans protéger l'appareil son réglage automatique m'aurait donné un truc illisible

dam72 05/09/2015 11:47

Jolie photo !!
Bonne semaine
bises

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:32

merci, je n'étais pas sûre de mettre en boîte ce haut de chapiteau

chemindetables 05/09/2015 08:52

pour une photo prise dans ces conditions elle est superbe
merci de tes explications, je ne connais pas cette abbaye
j'ai mis aujourd'hui dans mon billet le rappel des règles mais j'ai aussi dit qu'il pouvait y avoir un "s" à photo de temps en temps....LOL
bisous
patricia

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:35

oui merci Patricia de prendre la relève de ce rendez-vous. Ces ruines se trouvent entre Rouen et le Havre dans une des boucles de la Seine et c'est une région pleine de charme (à condition de ne pas détester les jours de pluie). Le jour que nous avions fixé pour cette visite il faisait un temps magnifique.

jill bill 05/09/2015 08:44

Merci Jeanne, ça date ! Bises de jill

Jeanne Fadosi 08/09/2015 10:36

comme tu dis, mais il y a encore plus ancien.